Historique

Historique

22 avril 2019 0 Par Alain

« Les Infants des Cheonq Clotiers » (que nous pouvons traduire par « Les Enfants des Cinq Clochers ou les Enfants de Tournay ») et la « Châtellenie de Lille en Flandre » ont été tous deux créés à la même période, vers mai 2006.

Leur routes, construites de part et d’autres de la frontière franco-belge étaient constituées des mêmes pierres, de la même sueur, de la même envie, celles de satisfaire les généalogistes amateurs bénévolement, sans ne rien demander en échange d’obligatoire, sans demander un centime pour les documents fournis par photo numérique. Plus de 10 ans après, cet engagement est toujours d’actualité.

Mus par un même engouement, Jean-Luc aidé de ses amis Alain et Hélène, rejoint quelques mois plus tard par Patrick (†), ont construit leur univers généalogique sur la base des châtellenies de Lille et Tournay: Gene Flandres (contraction de généalogie des Flandres).

En 2017, l’évolution permet maintenant de prendre largement connaissance des actes plus rapidement; 70 ans pour les consultations et 100 ans pour leur diffusion¹, quel qu’en soit leur mode. La numérisation des documents par les archives départementales de France a largement contribué à l’extinction de petites structures associatives, les adhérents étant de moins en moins motivés de payer une cotisation pour un document disponible sur le net, mais cette numérisation et publication n’étaient t’elles pas le but final recherché, pour l’intérêt de tous les chercheurs amateurs.

Les archives départementales du Nord (ADN) permettent maintenant une recherche facilité (menu « Archives »). L’indexation de ces documents continueront de s’afficher sur notre site (menu « Actes »), et des documents élaborés seront disponibles (menu « Shopping »). La demande de document est toujours effectives (menu « Forum »).

Rendez vous en octobre de chaque année pour le bien connu « Forum des Weppes ».

¹ en France, la Belgique ayant des dates de consultations de 100 ans